Tui Shou

Spécifique au Tai Chi Chuan, ce travail à deux de « poussée des mains » s’effectue à courte distance et en contact constant avec le partenaire. Il permet de développer la synchronisation, de relâcher les articulations et les muscles, afin d’être à l’écoute de la force et des intentions du partenaire, pour mieux absorber ses assauts et ne pas être déséquilibré.

Tui Shou traduction mot à mot poussée des mains. La traduction est trompeuse : ce ne sont pas les mains qui poussent, mais l’ensemble du corps. Les mains sont plutôt un point axe et le contact ne se fait pas avec le bout des doigts, mais plutôt avec la paume, le poignet voire l’avant-bras …

Le principe à appliquer est celui du Yin et du Yang, c’est-à-dire détendre son corps en restant présent dans l’action, ne pas opposer de force directe Yang à une force extérieure Yang. Il s’agit au contraire d’accueillir, d’absorber, (Yin) de neutraliser la force de l’adversaire avant de la renvoyer. Il s’agit d’être à l’écoute de l’énergie de l’autre au moyen du Yi, l’intention. En affinant ses sensations, on peut alors percevoir l’intention du partenaire avant qu’il ne fasse le mouvement.

On peut l’envisager comme un jeu : essayer de déstabiliser le partenaire amicalement en trouvant son point faible (et on s’amuse tout en apprenant beaucoup sur soi et ses limites !). On peut l’axer sur la santé : une pratique relaxante, sans opposition, pour dépasser les tensions physiques, détendre le mental… (c’est une forme de lâcher-prise et c’est bien agréable aussi…)

Source : http://www.asso-yinyang.fr/2016/02/18/tui-shou-tai-ji-a-deux/

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *